culture hydroponique
Création jardin

L’aménagement d’un jardin hydroponique en 4 étapes

Faisant partie des modes de cultures hors-sol, l’hydroponie est couramment utilisée par les adeptes du jardinage pour accélérer le développement des plantes. Elle permet ainsi d’obtenir plusieurs récoltes par an, une bonne nouvelle tant pour les particuliers que pour les professionnels de l’agriculture. À savoir que la mise en place d’un jardin hydroponique n’est pas difficile contrairement à ce que l’on pourrait le croire. Il faut juste suivre minutieusement les étapes de réalisation que nous allons vous faire découvrir tout au long de cet article. Mais parlons d’abord des caractéristiques et des atouts de la culture hydroponique.

La culture hydroponique en quelques lignes

L’hydroponie ou l’hydroculture est une pratique agricole qui consiste à cultiver les végétaux en dehors du sol. Elle peut être mise en œuvre dans tous les espaces agricoles, qu’importe leur taille et leur emplacement. La terre dans la culture traditionnelle est remplacée par un substrat stérile composé entre autres de sable, de laine de roche, de pouzzolane ou encore de billes d’argile. Ce substrat est drainé par de l’eau ou par une solution contenant de sels minéraux et de nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

De nombreux agriculteurs et amoureux des plantes préfèrent se tourner vers ce mode de culture pour de multiples raisons :

• il permet d’accélérer la maturation des fruits et des légumes. Il devient donc possible d’obtenir des récoltes annuelles en abondance. De plus, l’utilisation des pesticides et des herbicides ne sont pas nécessaires vu que les plantes sont résistantes aux attaques des insectes, des limaces et des parasites. L’hydroponie est alors une technique de culture respectueuse de l’environnement et sans impacts négatifs sur la santé ;

• pas besoin d’avoir un grand jardin, l’hydroponie peut facilement s’adapter à un endroit restreint. Vous pourrez ainsi aménager aisément un potager urbain sur votre terrasse ou votre balcon.

• comparées aux plantes cultivées dans le sol, celles cultivées via l’hydroponie ne demandent que très peu d’entretien. Pas d’amendements de sols ou d’ajout d’engrais. La consommation d’eau est réduite jusqu’à 90 %, car la solution nutritive dans laquelle une partie des racines plonge est recyclable. Toutefois, il faut vérifier l’eau et la remplacer périodiquement (au bout de 15 jours) puisqu’elle perd ses éléments nutritifs au fil du temps.

Réaliser un jardin hydroponique : les étapes à suivre

L’aménagement d’un jardin hydroponique est un travail qui peut s’effectuer en un rien de temps. Vous devez juste rassembler les équipements nécessaires et bien choisir les plantes à cultiver. Ce sont généralement les plantes aquatiques telles que la laitue, la courge, les herbes aromatiques (menthe, basilic, persil, romarin, sauge lavande, etc.) qui s’adaptent le mieux à la culture hydroponique.

Étape 1 : Réunir les éléments indispensables à la culture

Pour réussir comme il se doit votre culture hydroponique, il faut vous procurer des équipements indispensables à savoir : un récipient de type aquarium d’au moins 25 cm de profondeur, une pompe à air (dont la puissance doit être adaptée à la taille du récipient), une table en bois ou une plaque de polystyrène, les nutriments et le substrat. Vous pouvez trouver ceux-ci dans un magasin de jardinage.

Étape 2 : Mettre en place un germoir

Après avoir choisi les plantes que vous voulez cultiver, disposez votre base en polystyrène, vos verres jetables ou vos pots en verre dans un endroit lumineux (terrasse ou balcon par exemple). Ceux-ci vont constituer les germoirs pour vos plantes.

Étape 3 : Préparer le système hydroponique

Lorsque les plantes dans les germoirs atteignent une hauteur de 12 cm, il faut commencer à mettre en place la système d’hydroculture. Pour ce faire, effectuez un orifice au fond du récipient dédié à l’hydroponie puis, placez-y un bouchon qui fera office de sortie d’eau. Faites ensuite, des trous tout au long de la table en bois. Leur nombre est en fonction de celui des plantes à cultiver. Veillez à la régularité des espacements entre chaque orifice pour que chaque plante puisse se développer de manière uniforme et recevoir suffisamment de lumière.

Remplissez le récipient de la solution nutritive et effectuez un autre petit trou pour faire passer le tube dédié à l’arrivée d’air.

Étape 4 : Passer à la plantation des végétaux

Une fois le système hydroponique prêt, déplacez les plantes des germoirs vers les orifices de la table en bois ou de la plaque en polystyrène. Faites attention aux racines. Lorsque vous introduisez les végétaux, veillez à ce que leur tige reste sur la zone d’eau. Comme ils ont besoin d’assez d’oxygène pour se développer correctement, vous devez allumer la pompe à eau quotidiennement pendant un temps déterminé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.