jardin aromatique
Création jardin

Comment aménager un jardin aromatique ?

La création d’un jardin aromatique ou potager aromatique comprend toutes sortes de plantes comestibles, voire même médicinales. Celui-ci peut être intégré à l’ensemble de votre aménagement extérieur ou séparément. Suivez nos conseils pour un aménagement de jardin aromatique réussi.

Munissez-vous du matériel nécessaire

Avant de commencer vos travaux d’aménagement, équipez-vous des outils suivants :

  • le contenant pour vos plantes (bouteille en plastique, pot, vase, vieux panier de salade, jardinière en bois ou en terre cuite, etc.) ;
  • la griffe de jardin ;
  • le couteau rétractable ;
  • le déplantoir.

Astuces : Pour créer un jardin qui convient à vos besoins, à vos préférences et à votre budget, faites appel à une entreprise de jardinage compétente.

Choisissez vos plantes aromatiques

Le choix des plantes aromatiques à cultiver dépend notamment de leur aménagement et de la taille de l’espace dont vous disposez. Les herbes aromatiques sont généralement classées en 3 catégories :

  • 1ère catégorie : la menthe, le persil et le cerfeuil, qui doivent être placés dans une zone à mi-ombre et plantés dans un sol riche et frais. Leur plantation doit être réalisée en été.
  • 2ème catégorie : la sauge, la sarriette, le thym et le romarin, qui ont besoin de soleil, de chaleur, ainsi que d’un sol drainé, sec et pauvre pour pousser rapidement.
  • 3ème catégorie : le laurier-sauce, l’estragon, la ciboulette et le basilici, quant à eux, ont besoin du soleil et d’un sol riche et frais pour leur développement.

Voici une liste d’autres plantes aromatiques que vous pouvez cultiver dans votre nouveau jardin : la ciboule, le céleri, la mélisse, l’oseille, le shiso, l’origan, le fenouil, l’aneth, la calaminthe, la nigelle comestible (Nigella sativa), la monarde, l’ail des ours (Allium ursinnum). Il y aussi la mertensie (Mertensia maritima), l’agastache, les roses rouges odorantes, la lavande, le géranium rosat (Pelargonium graveolens), la capucine et autres.

Définissez votre mode de plantation

La conception d’un jardin aromatique est une opération qui doit être réalisée pendant le printemps. C’est, en effet, durant cette saison que les plantes officinales et les herbes médicinales fleurissent, ce qui vous permettra de sentir leurs arômes exceptionnels dans votre jardin ou en cuisine. Concernant la méthode de plantation, vous aurez 2 possibilités :

La plantation en pot

N’oubliez pas de planter vos plantes et herbes en fonction de l’exposition du soleil :

  • Pour les persils, les ciboulettes et les cerfeuils, mettez les pots dans un endroit ombré.
  • Pour le pied de romarin ou d’estragon, placez-les au centre.
  • Pour les sauges, les thyms, les basilics et les sarriettes, installez les pots dans une zone exposée au soleil.

Pour commencer, humidifiez la motte des plantes. Mettez ensuite une couche drainante au fond du pot. Pour cela, utilisez des graviers (billes d’argile, sable ou cailloux). En vous servant d’un déplantoir, remplissez le pot d’un mélange de 2/3 de terreau plantes vertes et de 1/3 de terre. Dépotez, puis placez les mottes dans les godets et tassez. À la fin, ajoutez un peu de terreau.

La plantation en suspension

Cette méthode consiste à planter vos herbes aromatiques à différents niveaux de la suspension. Prenez le contenant de votre choix et déposez sur le pourtour intérieur du sisal ou de la toile de jute. Afin de laisser passer l’eau lors de l’arrosage, percez des petits trous sur les côtés et en dessous avec un couteau rétractable. Comblez ce contenant d’un mélange léger de terreau et de terre, à l’aide d’un déplantoir. Plantez-y les mottes humides de vos plantes, puis tassez et arrosez.

À noter :

  1. Vous pouvez également planter vos herbes et plantes aromatiques en rangée ou en terre.
  2. Il est, par ailleurs, fortement recommandé de récolter vos herbes fréquemment, quelles que soient leurs catégories.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.