Astuces

Quel terreau pour quel usage ?

De nombreux jardiniers utilisent le terreau comme substrat pour les cultures en pleine terre et pour les plantes en pot. Comment choisir son terreau ? La réponse dans cet article.

C’est quoi un terreau ?

Il s’agit d’un substrat de culture. Il permet aux végétaux de se développer facilement. Le terreau apporte les nutriments nécessaires à la croissance des plantes et assure leur assimilation.

Il existe plusieurs types de terreau :

    • Le terreau universel ;
    • Le terreau pour rempotage et semis ;
    • Le terreau horticole ;
    • La terre de bruyère ;
    • Le terreau pour plantes vertes ou en pot ;
    • Le terreau pour potager, etc.

Le choix du terreau dépend de l’usage que vous allez en faire, car les terreaux possèdent des qualités très variables.

Les terreaux universels : pour la plantation d’arbres

Ce sont les plus utilisés, les plus faciles à trouver et aussi les plus pratiques. Cela est dû au fait qu’ils sont constitués de plusieurs matières compostées. Ils conviennent parfaitement pour la plantation d’arbustes et d’arbres. Cependant, les terreaux universels ne sont pas idéals pour le rempotage de végétaux ou de plantes fleuries, car ceux-ci exigent un sol au pH très acide.

Les terreaux pour rempotage et pour semis : pour faciliter l’enracinement des plantes

Ce type de terreau est très aéré et léger. Cela est dû à cause de sa composition : de la perlite et du sable. Ces éléments permettent aux terreaux de faciliter le processus d’enracinement des jeunes pousses. Mais ils permettent également aux autres plantes rempotées de reprendre leur croissance facilement.

Les terreaux horticoles : pour la culture de fleurs

Ce type de terreau est généralement dédié à la culture d’arbustes fleuris et de fleurs. À la différence des terreaux précédents, ceux-ci sont principalement constitués de fumier composte et de tourbe. Les terreaux horticoles contiennent les nutriments indispensables à la croissance des fleurs.

La terre de bruyère : pour la plantation des hortensias, des azalées, des camélias…

Comme les terreaux horticoles, la terre de bruyère est aussi acide. Elle convient à toutes les plantes qui nécessitent un sol de bas pH pour se développer : azalée, hortensias, camélias, magnolias, rhododendrons, etc. Il y a deux possibilités :

    • Soit la terre de bruyère est constituée d’un mélange d’écorces de pin, d’acide de tourbe et de matières compostées ;
    • Soit elle est obtenue à partir de terre de bruyère forestière.

Les terreaux pour plantes vertes et pour plantes en pot

Comme son nom l’indique, ce terreau est destiné aux plantes vertes, plantes en pot, mais aussi aux fleurs. Il a également les mêmes compositions que celles des terreaux universels. La seule différence est que le premier est riche en engrais.

Les terreaux pour potager

Si vous souhaitez planter des légumes, le terreau pour potager est ce qu’il vous faut. Il est constitué de matières organiques et de matières compostées, qui contiennent du potassium, du phosphore, de l’azote et d’autres nutriments.

Les terreaux pour gazon : pour avoir une belle pelouse

Le terreau pour gazon est un peu différent des autres terreaux, car il est très fin. Il faut le répandre sur tous les endroits engazonnés. Cela permet d’obtenir une belle pelouse verte.

Les terreaux pour cactus et pour les plantes grasses

Ceux-ci sont extrêmement riches en sable et contribuent au drainage du sol ou en pot. Cela permet d’éviter que les racines ne se noient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.