Bassins

Bassin de jardin : quel modèle vous convient le plus ?

À la fois esthétique, écologique et indémodable, un bassin de jardin est un point d’eau, généralement artificiel, mais qui peut être naturel. En effet, il donne une touche de charme à votre aménagement extérieur, fournit un habitat pour la faune et la flore, et s’adapte facilement à tous les éléments de son entourage. Découvrez dans cet article ses différents types, qui sont classés selon ses destinations, ses formes et ses matériaux de construction, parmi lesquels vous pouvez vous inspirer.

Classification selon ses destinations

  • Le bassin ornemental

Il constitue la version la plus petite parmi tous les bassins de jardin. Il s’agit d’un point d’eau à circuit fermé, pouvant être peuplé de faune et de flore comme les lotus et les poissons rouges. Il nécessite un système de filtration, à défaut, un jeu d’eau comme un jet ou la culture de plantes oxygénantes pour bien oxygéner l’eau.

  • Le bassin d’agrément

Il sert à agrémenter votre jardin, grâce à des émerveillements visuels et sonores. Il peut adopter un style rustique ou moderne et être décoré avec différents accessoires (structures architecturales, jeux d’eau et de lumière, etc.).

De plus, il peut être converti en bassin de baignade naturel ou piscine biologique (sans l’utilisation de produits chimiques traitant l’eau). Il requiert l’installation de 2 bassins, l’un pour la baignade et l’autre pour l’épuration.

Classification selon ses formes

  • Le bassin hors-sol

Il peut être en kit ou personnalisé. Le bassin en kit est composé d’une structure en bois et d’une bâche étanche, facile à assembler soi-même, tandis que le bassin personnalisé comporte une structure avec un matériau comme le béton. Il peut être installé partout et vous évite de creuser.

  • Le bassin enterré

Son installation requiert des travaux de terrassement. Sa profondeur ainsi que sa profondeur sont libres. Il peut être doté de différents paliers de hauteur, servant d’escalier jusqu’au centre du bassin. Son installation est assez complexe, ce qui exige l’intervention d’un spécialiste en paysagisme, tel que Bomme Paysage dans le Maine-et-Loire.

  • Le bassin contemporain

Il a des formes géométriques précises et a un côté champêtre, notamment s’il est entouré de marches en bois. Il s’adapte à un aménagement ayant des structures définies et se marie facilement à une maison architecturée.

  • Le bassin préformé

Il imite la forme d’un étang naturel, dont la capacité maximale est de 3 000 litres, ce qui limite ses dimensions et sa profondeur. Déplaçable, il est facile à installer et présente une forte durabilité et une bonne étanchéité. Cependant, il est assez onéreux.

  • Le bassin naturel

On le rencontre surtout dans un jardin immergé dans la nature. Il est destiné à la culture de plantes aquatiques. Il a plusieurs formes possibles : haricot, ovale, rond, huit, difforme, etc. Pour ne pas le laisser dans son état sauvage et pour lui donner plus d’élégance, il faut procéder à son aménagement. Par exemple, vous pouvez le peupler de poissons et de grenouilles et installer un pont en bois.

  • Le bassin rivière

Comme son nom l’indique, il prend la forme d’une rivière composée d’un ruisseau et d’un bassin en aval qui sert de réserve d’eau pour un certain temps. Il est idéal pour un jardin en longueur ou spacieux. Son installation exige un dénivellement de terrain et un bon nombre de pierres qui servent à préserver sa forme et sa taille.

  • Le bassin cascade

Pour obtenir un bassin cascade, il importe de mettre en place une fontaine d’eau. La cascade apporte du dynamisme dans le bassin, grâce au microcosme qu’elle crée. Elle a le pouvoir d’équilibrer l’eau en améliorant son oxygénation.

Classification selon ses matériaux de construction

  • Le bassin en béton

Il a une longue durée de vie, à condition d’être réalisé selon les normes et s’adapte à tout type de terrain. Aucune limite de taille n’est imposée au bassin en béton, ce qui lui permet d’atteindre la taille d’une piscine. Il est robuste et durable.

Cependant, il est sensible aux problèmes d’étanchéité et aux risques de fissures. Pour éviter que l’eau se salisse vite, il faut évacuer les impuretés à l’aide d’une pompe à eau (machine traitant les eaux usées) ou une pompe bassin.

  • Le bassin en roches

Il est parfait pour un petit jardin. Il est composé d’un contour rocheux remarquable qui valorise la forme et le volume de l’eau.

  • Le bassin en bâche

Il présente un bon rapport qualité/prix, car il offre une bonne étanchéité et une grande liberté quant à la forme du bassin et à son aménagement (possibilité d’installer des plantes aquatiques). Son installation est la moins coûteuse. Toutefois, la bâche est assez délicate, ce qui nécessite votre vigilance. Aussi, assurez-vous qu’elle ne comporte ni de plis ni de trou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.