les différents types de jardins et leurs constituants
Création jardin

Les différents types de jardins et leurs constituants

Le jardin est un endroit quasiment aménagé où l’on cultive des plantes sélectionnées. On y trouve parfois des arbres fruitiers, des plantations à fleurs ou autres végétaux. Son aménagement et son entretien se font à l’aide d’une personne appelée jardinier ou paysagiste. Celui-ci doit être créatif et compétent afin d’apporter de l’esthétique à son ouvrage.

 

Les différents types de jardins

Les jardins sont classés en trois types selon leurs constituants et leurs utilités. Mais on trouve parfois des jardins mixtes. Ainsi, l’on peut citer :

 

— Les jardins de production 

Ils sont appelés aussi jardins potagers ou vergers tout simplement. Ce sont des enclos particuliers constitués par des cultures vivrières comme :
– les plantes comestibles ;
– les légumes de toute espèce ;
– les fruits ;
– les plantes parfumées ;
les plantes médicinales ;
– les plantes utilitaires ;
– les condimentaires ou plantes aromatiques ;
– les plantes tinctoriales (ce sont des plantes qui servent à fabriquer des teintures et des colorants textiles.) ;

Selon l’analyse faite par l’Anthropologue Jack Goody, la culture des fleurs se pratique toujours dans tout type de jardins et des parcs.

 

— Les jardins de conservation

Ce sont des jardins réservés pour les études et les recherches scientifiques. Les jardins de conservation existent en deux sous-catégories, notamment :
les jardins d’acclimatation : ce sont des espaces verts constitués par une collection de plantes exotiques. Ces dernières sont des espèces originaires des comptoirs coloniaux. Les jardins d’acclimatation servent à familiariser les organismes vivants d’origines tropicales, subtropicales ou équatoriales avec l’endroit où ils s’installent à nouveau.
les jardins botaniques : ce sont des espaces aménagés par des institutions associatives, privées ou publiques dans le but de présenter des espèces vertes variées.

 

— Les jardins multi-usages

Ce sont des espaces verts où l’on pratique la culture de plantes décoratives, délassantes et thérapeutiques. Ce type de jardin est classé en deux catégories. Ce sont :
les jardins d’agrément : il s’agit d’enclos privatifs dédiés aux habitations privées. En fait, le propriétaire particulier cultive des végétaux d’utilité ou d’agrément, des plantes potagères ou ornementales. Les constituants d’un jardin d’agrément peuvent être cultivés en hors-sol ou en pleine terre ;
– l
es parcs paysagers ou jardins publics : souvent, ce sont des terrains arborés de gazon et de bois. Parfois, ils sont constitués de pièces d’eau et de chemins tracés destinés à la promenade publique.

La friche n’est pas un type de jardin. C’est un terrain antérieurement exploité et abandonné par les hommes, et est colonisé par des végétaux spontanés.

 

Les éléments constitutifs du jardin

On trouve parfois les éléments suivants dans un jardin public ou dans un enclos privatif :
– l’étang ou bassin ornemental : c’est une pièce d’eau artificielle ou piscine qui offre un rendu esthétique à votre enclos ;
– le gazon ;
– la haie : c’est un groupe d’arbres ou
d’arbustes qui poussent librement ou sont taillés afin de former une clôture ;
– le labyrinthe : un terrain muni de fausses pistes afin de ralentir ce
ux qui veulent s’y déplacer ;
– le nain de jardin : c’est une statuette qui représente
une petite créature folklore. Il sert à la décoration des jardins ;
– l’espalier : c’est un arbre fruitier ou non, taillé selon la forme souhaitée et formant une clôture ornementale.

La présence de ces éléments dans votre jardin est optionnelle. Mais afin d’apporter une touche parfaite, ceux-ci sont à prendre compte.

Alors, pour tous les travaux d’aménagement ou d’entretien du jardin, demandez les services d’une entreprise paysagiste qualifiée comme l’entreprise Chabrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.