Comment faire un ruisseau artificiel au jardin ?
Aménagement extérieur

Comment faire un ruisseau artificiel au jardin ?

Le doux murmure d’un ruisseau et des feuilles au vent, une telle sensation assure bien-être et détente dans votre propre oasis de verdure. De nombreux propriétaires de jardin veulent un ruisseau dans le jardin qui coule harmonieusement dans l’étang du jardin. Il est non seulement attrayant, mais représente également un habitat possible pour la vie aquatique qui niche dans le cours d’eau. Si vous voulez faire une course du ventre vous-même, c’est plus facile que vous ne le pensez.

Des ruisseaux pour l’aspect rêveur du jardin

Si vous décidez d’avoir un ruisseau dans votre jardin ou un bassin naturel, vous pouvez vous attendre à un projet unique qui donne un aperçu intéressant du jardinage plus facile à gérer. Pour de nombreux amateurs de jardinage, créer un ruisseau semble plus difficile qu’il ne l’est en réalité.

Des concepts de jardin attrayants peuvent être mis en œuvre avec un ruisseau, par exemple dans un style, qui apportent une « sensation » complètement nouvelle à l’oasis verte. De plus, un ruisseau vous invite à le découvrir, car il attire les animaux comme les oiseaux.

Espace requis et pente

Pour que vous puissiez réaliser votre rêve d’avoir votre propre cours d’eau dans le jardin, il y a des points à retenir pour une réussite parfaite. Un ruisseau n’a pas besoin d’être droit et peut économiser de l’espace avec des courbes douces, mais un peu d’espace est nécessaire pour que la pente prenne effet.

Dans le sens de l’écoulement, le cours du ruisseau ne doit pas être trop raide, sinon l’eau ne se déplacera pas dans l’étang, qui se charge de recueillir l’eau. Selon la taille de la propriété et l’inclinaison maximale, différents concepts peuvent être mis en œuvre. Les valeurs suivantes ont fait leurs preuves :

  • Largeur : 20 à 150 cm
  • Inclinaison : 2 à 5 %
  • Profondeur du lit du ruisseau : au moins 25 cm
  • Longueur : varie en fonction de la taille de la propriété, mais un minimum de 150 cm doit être inclus

Ruisseaux dans le jardin : naturels et romantiques

En termes de conception, les ruisseaux relient soit différentes parties du jardin, soit plusieurs petits étangs entre eux. Les ruisseaux incurvés assouplissent les jardins, les ruisseaux droits conviennent à la conception formelle. Afin de protéger les plantes, les animaux et les bactéries de nettoyage, l’eau doit pouvoir rester dans les segments de cours d’eau même lorsque la pompe ne fonctionne pas.

Un pot à ressort, une pierre à ressort ou une gargouille marque la sortie d’eau. La règle générale pour la quantité d’eau requise est la suivante : par centimètre de largeur de cours d’eau, environ 1,5 litre d’eau par minute doit s’écouler à la source.

Créer un ruisseau avec un étang

Si votre propriété est de niveau, vous devez créer le ruisseau en combinaison dans un style jardin médiéval avec un bassin de jardin. Cela présente deux avantages : D’une part, vous gagnez une déclivité en prévoyant le niveau d’eau du bassin, par exemple à 20 centimètres sous la surface du sol.

D’autre part, vous avez suffisamment d’excavation disponible pour remplir légèrement la zone autour du cours d’eau prévu. De cette manière, l’excavation du trou de l’étang est immédiatement traitée à nouveau.

Planifier des ruisseaux dans le jardin

Les cours d’eau classiques peuvent être créés tout simplement sous la forme d’un canal en aluminium. Il est important de faire attention à la barrière capillaire afin que les plantes autour du ruisseau ne poussent pas dans le ruisseau et le privent d’eau. Les cours d’eau sinueux semblent plus naturels que les plans d’eau droits, mais ils nécessitent également plus d’espace.

Pour ce faire, la bande de film doit être soigneusement pliée dans les courbes. Créer des streams : c’est comme ça que ça se passe. Creusez une fosse oblongue droite ou courbe dans le sens de la pente. Selon vos goûts, vous pouvez prévoir un dégradé régulier ou un parcours en cascade. Tapisser ensuite le creux fini avec du sable de remplissage, du molleton et du revêtement de bassin de jardin. Une fois le film posé, le devant de la marche est recouvert de pierres naturelles empilées.

Le ruisseau est rempli en bordure d’un mélange de substrat de plantes aquatiques et de terre limoneuse. Sur la marche, il est préférable de poser une ou plusieurs pierres plates dans un lit de mortier. Cela garantit que l’eau ne coule pas sous les pierres, même lorsque le débit de la pompe est faible.

Ruisseaux de plantes

Enfin, la berge est végétalisée et aménagée avec des pierres et des graviers de manière à ce que le film disparaisse. Des plantes telles que l’iris des marais japonais (Iris laevigata), le jonc nain (Juncus ensifolius), la primevère des marais et d’été (Primula rosea et Primula florindae) trouvent ici leur place.

Les plantes qui poussent directement dans le lit du ruisseau sont placées dans des sacs de plantation et entourées de pierres (voir coupe transversale). Prendre soin de son jardin est ce qu’il y a de mieux. Le faire soi-même ou le confier à MARTIN PAYSAGE SARL est une bonne option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.