Astuces,  Extérieur

Focus sur le paillage en hiver

L’utilisation de paillis en hiver est importante pour que le sol ne soit pas malmené par les intempéries durant cette saison. En effet, le paillage est une pratique très utilisée dans le jardinage pour modifier les effets du climat sur le sol. Le paillis est l’élément de base, mais il est tout à fait possible de retrouver d’autres matériaux naturels ou synthétiques dans le mélange. Alors, comment faire pour pailler notre jardin ? Et quels sont les points importants à connaître sur cette technique ? Nous vous invitons à rester avec nous pour découvrir le fonctionnement et les avantages procurés par cette technique.

En quoi consiste le paillage ?

Premièrement, le paillage permet de régler la température du sol. Comme mentionné plus haut, le paillage consiste à réguler la température du sol. En fait, lorsque vous étalez une couche de paillis sur le sol de votre jardin, vous protégez le sol et les plantes des chocs thermiques. Dans ce cas, cette technique permet de mieux conserver la chaleur acquise par le sol durant le printemps et l’automne. Et durant l’été, la fraîcheur est maintenue et les coups de chaleur sont également réduits par le paillage.
Il permet également de limiter le développement des mauvaises herbes. En effet, le paillage vous épargne le désherbage, car il empêche la lumière d’atteindre les herbes de mauvaises qualités. Cela n’a aucun effet néfaste pour vos semis, car cette technique facilite la germination des plantes et assure la protection de vos plantes.
Puis, il réduit également l’évaporation de l’eau puisque la couche maintient l’humidité du sol. Cela vous permettra de gagner du temps, car la couche de paillis assurera l’hydratation du sol et l’arrosage ne sera plus fréquent. De plus, lorsqu’il pleut, le paillis absorbe l’eau et cela lui permet de garder le sol frais et hydraté durant toutes les saisons.

Est-ce que le paillis ne détruit pas le sol lorsqu’il se dégrade ?

Il n’a aucun effet négatif sur votre sol lorsqu’il se dégrade. Au contraire, il se transforme en nutriments et en matière organique à la fin de sa vie. L’humus est également un élément indispensable au développement des plantes surtout si vous plantez des fruits ou des légumes dans votre jardin. Dans ce cas, vous pouvez préserver vos végétaux en utilisant ces matériaux et vous allez également limiter les attaques parasitaires.

Comment pailler le sol ?

Pour protéger les éléments du sol et son équilibre durant l’hiver, vous devez impérativement réaliser le paillage durant l’automne. Il est également primordial de poser une couche bien épaisse pour que la terre et les éléments restent en bonne santé. Pour cela, vous devez au moins étaler une couche de 12 cm minimum.
Il est donc possible d’opter pour un paillis fertilisant ou des semis d’engrais verts. Si vous optez pour le paillage fertilisant, vous avez la possibilité de mettre une couche de fumier par exemple, un élément qui permet de fertiliser le sol lorsqu’il se décompose. Dans le cas où le choix s’est orienté vers le semis d’engrais verts, les éléments stimulent les micro-organismes du sol lors de la décomposition et ils se transformeront ensuite en éléments fertilisants. Vous pouvez alors opter pour la moutarde, l’avoine ou encore la luzerne ainsi que d’autres éléments d’origine végétaux.
Pour terminer, il existe également une méthode écolo pour pailler le sol. Vous pouvez directement recycler les déchets végétaux de votre jardin et de votre cuisine pour en faire un compost de surface pour votre sol. Cela enrichit le sol et si le côté esthétique de ce mélange vous déplaît, nous vous conseillons de le couvrir de feuilles mortes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.