Aménagement extérieur

Guide pour rénover les boiseries

La rénovation des boiseries demande une certaine patience et une flexibilité au niveau du temps. Elle nécessite également un certain effort afin que votre mobilier, ou votre extérieure, revit à nouveau sa jeunesse. Les dégâts sont généralement causés par les intempéries et le changement de climat. Et il est plus raisonnable d’opter pour la rénovation au lieu d’acheter de nouvelle fenêtre ou de nouvelle porte en bois puisque le coût de ce type de travaux est largement inférieur par rapport à l’acquisition des nouveaux mobiliers ou accessoires en bois. Dans ce cas, comment faire pour rénover nos boiseries ? Si vous vous décidez de faire confiance aux mains expérimentées des professionnels comme l’entreprise Lourseyre, vous vous assurerez d’une boiserie parfaitement rénovée, durable et de bonne qualité. Dans le cas où vous choisiriez de faire les travaux vous-même, nous vous conseillons de prendre en compte les étapes ci-dessous pour que vous et vos boiseries puissent profiter pleinement des premiers jours d’été.

Étape 1 : Préparez vos supports avant de rénover vos boiseries.

La rénovation des boiseries nécessite de passer sous différentes opérations de remise en état avant de procéder à la peinture et à la finition de votre choix. Il est possible que vous alliez seulement procéder à un simple lessivage si votre boiserie est encore en bon état. Cela est valable pour les essences exotiques et pour les résineux. Il est également possible que vous procédiez au dégraissage complet au trichloréthylène si votre essence est imbibée par de la graisse émise par le bois.

Dans le cas où votre boiserie serait abîmée ou si le revêtement s’écaille, il faudra que vous décapiez l’intégralité de votre meuble avec des produits chimiques ou avec un décapeur thermique. Veillez tout de même à ce que le produit respecte l’environnement et que ce dernier ne provoque pas des conséquences néfastes à votre santé. Lorsque vous avez les produits nécessaires, nous vous conseillons d’utiliser une spatule, ou un couteau de peintre, pour éliminer les restes de peintures présents sur les boiseries. Ensuite, procédez au ponçage. Cette tâche peut se faire manuellement ou avec une ponceuse. Tout dépend de vos moyens et de votre préférence.

Pensez également à avoir de la patte à bois, car dans le cas où il y aurait des fissures peu profondes sur votre meuble, ou sur vos fenêtres en bois, ce produit vous permettra de les reboucher. Nous vous conseillons aussi de choisir la couleur la plus proche de votre boiserie et appliquez la pâte à l’aide d’une spatule pour éviter les bosses. Si les fissures ou crevasses ont plus de 3 mm de profondeur, vous devez utiliser du mastic bois pour solidifier votre boiserie.

Étape 2 : Le choix de la finition

Il existe plusieurs produits qui vous permettraient de protéger vos boiseries contre les agressions climatiques. Cela vous permettra de prolonger leur durée de vie. Parlons d’abord du vernis. Ce type de produit vous permet de déposer un film protecteur. Son application isole les agressions et émet un aspect mat et brillant à vos meubles. Il est important de mentionner que ce produit est destiné aux boiseries d’intérieures car il empêche le bois de respirer. Si vous prévoyez de rénover les bois extérieurs, nous vous conseillons d’utiliser la lasure car elle laisse le bois respirer et filtre les rayons ultra-violet. Vous pouvez également opter pour la peinture car cette dernière est la meilleure solution pour éviter les agressions des rayons UV, tout en laissant le bois respirer. La peinture vous permettra également de personnaliser votre boiserie.

Pour terminer, veillez à renouveler le produit que vous avez choisi tous les 6 à 10 ans, pour limiter les impacts provoqués par l’exposition à l’UV.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.