Astuces

Creuser un puits dans son jardin : quelles sont les étapes à suivre ?

Avoir un puits dans son propre jardin est très pratique pour entretenir les plantes. Certaines personnes l’utilisent également pour les tâches ménagères. Si vous avez comme projet de creuser un puits dans votre jardin, cet article va vous aider à le réaliser.

Les démarches administratives

Vous devez obtenir une autorisation auprès de la Direction départementale des territoires. De plus, une déclaration en mairie est requise au moins un mois avant le début des travaux.

L’étude du sol

Pour que votre projet soit viable, il est nécessaire d’effectuer une étude préalable du sol et s’assurer que l’eau puisse se trouver en surface à 8 m de profondeur au maximum. Le terrain doit être dépourvu de pierres lourdes et être suffisamment meuble. Sachez que certains sols comme le grès ou les schistes ne sont pas favorables pour un forage.

Le choix du puits

Vous pouvez opter pour un puits traditionnel à ciel ouvert, fourni par le ruissellement et l’infiltration d’eau. Vous pouvez aussi choisir un puits artésien pour capter l’eau avec une pression assez importante. Il est creusé dans une nappe sous pression pour faire jaillir l’eau spontanément.

Les mesures de sécurité et le matériel nécessaire

Les travaux de forage d’un puits sont dangereux. Voici quelques mesures de sécurité à adopter :

  • travailler à deux ;
  • porter une paire de gants de protection et des chaussures antidérapantes ;
  • utiliser une échelle solide ;
  • se munir d’un sac à gravats robuste ou d’un tonneau de chantier bleu pour évacuer les gravats.

Par ailleurs, il est important de regrouper les équipements pour la manutention des buses avant d’entamer les travaux proprement dits :

  • des buses en béton pleines de 60 cm à 1 m de haut ;
  • des pinces lève-buse sur chaîne ;
  • une chèvre de levage ;
  • une bêche, une pelle et une pioche ;
  • une règle de maçon et un niveau à bulle.

L’installation de la première buse en béton

Tout d’abord, implantez un piquet au centre pour y accrocher un fil. Tracez un cercle correspondant à la place occupée par la buse sur le sol, puis enlevez la couche sur la surface et creusez tout en vérifiant si le sol est suffisamment plan. Posez ensuite la première buse en s’assurant que le côté mâle se trouve au-dessus. Enfin, vérifiez qu’elle est bien placée dans la cuvette

Le forage proprement dit

Creusez la terre en vous plaçant à l’intérieur de la buse et retirez les pierres si nécessaire. Procédez tour après tour en vous assurant de faire descendre la buse dans la bonne direction jusqu’à ce que l’extrémité du côté mâle atteigne le sol. Revérifiez que la buse est correctement positionnée avant de sortir du trou. N’oubliez pas de ramasser et d’évacuer les gravats.

La pose des autres buses

Servez-vous de la chèvre de levage pour bien accrocher les autres buses à mettre en place. Faites en sorte que la deuxième buse se superpose parfaitement à la première. Creusez suivant leur périmètre et sous vos pieds pour la faire descendre progressivement. Suivez les mêmes étapes pour les buses restantes. Le puits est prêt quand l’eau commence à le remplir.

Les finitions

Pour finir, remblayez les extrémités qui entourent la dernière buse. Couvrez le puits d’un couvercle en béton pour ne pas contaminer l’eau. Dans le cas où la dernière buse a été placée hors-sol, couvrez-la d’un parement avec un matériau de votre choix. Pour pouvoir profiter de l’eau venant de votre nouveau puits, faites appel à des professionnels en installation de pompes pour mettre en place un pompe à puits. L’eau de puits doit également être désinfectée par des spécialistes en traitement d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.