Non classé

Les étapes à suivre pour avoir une haie taillée impeccable

Appelée également haie stricte mono-espèce, la haie taillée forme un mur végétal dru composé de conifères ou de feuillus. Elle permet à la fois d’embellir et de délimiter votre jardin. La haie stricte se caractérise par sa taille sur les deux côtés et sur le dessus. Si vous pensez à la tailler vous-même, suivez ces quelques étapes pour obtenir un rendu impeccable.

Regroupez le matériel

Vous pouvez utiliser une cisaille pour tailler une jeune haie encore basse ou d’une hauteur modérée. Si vous devez tailler une haie haute, optez pour un taille-haie motorisé. Vous avez le choix entre un taille-haie électrique si votre haie ne dépasse pas les 40 m de hauteur et un taille-haie thermique pour les haies plus hautes. Vous aurez également besoin d’un fil de fer, d’un niveau à bulle, de piquets en bois et d’une rallonge électrique.

Prenez des mesures de sécurité

Utiliser un taille-haie motorisé peut être dangereux. Avant d’entamer la taille proprement dite, vous devez impérativement vous assurer que rien ne traîne à vos pieds, car cela pourrait vous déséquilibrer. Portez également des gants de jardinage, un casque et des lunettes de protection. Si la hauteur de la haie est importante, optez pour un échafaudage au lieu d’une échelle pour beaucoup plus de stabilité.

Commencez par les tailles de formation

La taille de formation est réalisée durant les trois premières années de croissance de la haie. La première taille se pratique au printemps suivant la plantation quand il n’y a plus de gelée. Elle permet d’obtenir une haie dense et une croissance rapide et harmonieuse. Pour les haies de feuillus, osez une taille drastique afin de ramifier les arbustes et étoffer la haie depuis la base. Ensuite, il faut rabattre les arbustes à 20 cm du sol. Supprimez 30 % de la pousse les deux années suivantes. Quant aux haies de conifères, il faut enlever les 50 % de la pousse chaque année sans toucher à la flèche principale de l’arbuste. Puis, uniformisez les côtés en taillant les rameaux latéraux qui dépassent. Si vous avez du mal à réaliser la taille de haies, faites appel aux services d’un professionnel Vous pourrez effectuer la taille de formation des conifères vous-même pendant les deux prochaines années.

Enchaînez avec les tailles d’entretien

À partir de la quatrième année, il faut pratiquer les tailles d’entretien au moins 2 fois par an. Cela permet de modérer la croissance en hauteur de la haie et de conserver son aspect soigné. La première taille doit être effectuée le mois d’avril ou le mois de mai. On procède à la deuxième taille en septembre ou octobre pour les feuillus et entre fin août et début septembre pour les conifères. Toutefois, vous pouvez effectuer une taille intermédiaire au mois de juillet pour avoir une haie parfaite.

Adoptez les bonnes techniques

Il faut commencer par tailler les deux côtés de la haie de bas en haut. Si vous utilisez un taille-haie motorisé, effectuez un mouvement de balayage en avançant le long de la haie et en maintenant la lame parallèlement à la haie.

Par ailleurs, la base de la haie doit être plus large que la cime. Positionnez-vous perpendiculairement à votre haie pour vous assurer que les parties déjà taillées sont bien alignées et rectifier si besoin est. Vous pouvez par la suite tailler le dessus de la haie en supprimant idéalement 30 cm de hauteur. Taillez en suivant une ligne horizontale droite et plantez des piquets à chaque bout de la haie. Reliez-les à l’aide d’un fil de fer, et coupez tout ce qui déborde. Si vous utilisez une cisaille, placez les lames horizontalement, mais si vous utilisez un taille-haie motorisé, effectuez un mouvement de fauchage. Si vous n’êtes pas satisfait du rendu final, l’intervention d’un professionnel en entretien de jardin est recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.