gazon
Plantes

5 étapes faciles pour réussir la plantation de votre gazon

Contrairement aux idées reçues, la plantation de gazon n’est pas du tout compliquée. En effet, elle s’effectue en seulement cinq étapes. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons d’abord vous faire connaître les périodes idéales pour planter de la pelouse.

Les périodes idéales pour planter de la pelouse

La plantation de gazon ne se fait pas sur un coup de tête. Il y a des périodes dédiées à cette tâche :

    • Au printemps : le sol est bien chaud lors de la saison printanière, ce qui favorise la germination du gazon. Si vous décidez de planter des semis de gazon pendant cette période, assurez-vous de bien les surveiller et de les arroser abondamment, car le sol a tendance à se dessécher.
    • Au début de l’automne : une fois les dernières semaines du mois de septembre arrivées, le sol du jardin devient de nouveau humide. Cependant, il a su préserver la chaleur de l’été. Cette combinaison de la chaleur et de l’humidité accélère la germination.

Première étape : la préparation du sol

Pour avoir une belle pelouse pendant toute l’année, pensez à bien préparer le sol. Mais avant cela, choisissez son emplacement. La configuration des lieux doit être prise en compte lors de cette étape. Une fois l’emplacement choisi, délimitez le sol au moyen du plâtre ou de la farine.

Si des mauvaises herbes envahissent votre terrain, fauchez-les à l’aide d’une débroussailleuse. Après avoir nettoyé le sol, amendez-le pour le rendre plus résistant aussi bien à l’humidité qu’à la sécheresse. La réalisation de cette opération se fait en deux phases :

    • La modification de la structure physique du terrain : il existe deux types d’amendement permettant de modifier la structure physique de votre terrain, à savoir l’apport organique et l’apport minéral. Pour savoir lequel est le plus approprié à votre terre, tenez compte de sa nature.
    • La modification de la structure chimique du terrain : incorporez de l’acide phosphorique et de la potasse dans votre sol afin de modifier sa structure chimique. Pour un meilleur résultat, respectez les doses que le fabricant a prescrites.

Deuxième étape : le labour du terrain

Consistant à retourner la terre, le labour doit être effectué plusieurs jours avant le semis. Pour réaliser cette opération, servez-vous d’une bêche si la surface à labourer est petite ou moyenne. Si elle est très vaste, utilisez une motobineuse.

Généralement effectué sur une profondeur de 20 cm, le labour permet d’assurer l’aération du sol, l’enfouissement des mauvaises herbes ainsi que l’homogénéité de l’incorporation d’amendements.

Troisième étape : le nivelage du terrain

Cette étape doit être effectuée sept jours avant le semis, et ce, à l’aide d’un râteau ou d’un roc de jardin.

Lors de cette opération, veillez à ce que toutes les bosses soient complètement éliminées. Il en est de même pour les creux. Le but est d’avoir un sol bien plat. Si le terrain comporte des plans très inclinés, la meilleure solution est d’arrondir leurs courbes aussi bien en haut qu’en bas des pentes. Après cela, tassez la terre à l’aide d’un rouleau.

Pour savoir si le sol est bien nivelé, regardez l’empreinte de vos pas. Elle doit être légèrement imprimée dans le sol.

Quatrième étape : le semis des graines de pelouse

La réussite de la plantation de pelouse dépend en grande partie du type de gazon choisi ainsi que de la méthode utilisée. Il y en a plusieurs, mais nous vous conseillons d’opter pour le semis en deux passages croisés.

À part cela, certaines précautions sont à prendre. En voici quelques-unes :

    • Le semis doit être effectué uniquement lorsqu’il fait beau et qu’il n’y a aucune menace de pluie.
    • La dose recommandée sur chaque mètre carré est de 30 g.
    • Les allées et les parterres ne doivent pas être dépassés.

Une fois les graines de pelouse semées, vous devez les recouvrir soit en passant le râteau, soit avec une très fine couche de terreau.

Cinquième étape : l’arrosage de la pelouse semée

Pour une meilleure pousse de votre gazon, assurez-vous que le sol soit toujours humide. Pour éviter le déplacement des graines, l’arrosage doit être effectué en pluie très fine. Faites en sorte qu’il n’y ait pas de flaques.

Quelle que soit la saison choisie pour planter le gazon, printemps ou automne, ne faites jamais un arrosage en plein soleil au risque de brûler les plantes.

Bon à savoir : il est possible de réaliser soi-même la plantation de gazon. Cependant, rien ne vaut la qualité du travail fourni par un paysagiste comme l’entreprise ARBR’AUX PAYSAGES à Corsept.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.