mur-vegetal
Astuces

Pourquoi créer un mur végétal chez soi ?

Vous pouvez créer un mur végétal à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison. Celui-ci peut servir de mur de séparation ou de cloison, de simple décoration, de clôture, etc. Il apporte également de nombreux avantages.

Où placer un mur végétal ? Quels types de plantes choisir ? Quels sont les atouts d’un mur végétal ?

L’emplacement d’un mur végétal

Un mur végétal peut être placé n’importe où. Le choix dépend généralement des plantes utilisées. Sachez que certains végétaux ne supportent pas la chaleur et risquent de griller. Les endroits trop exposés au soleil sont alors à proscrire. De même, certaines plantes résistent mal aux températures négatives.

Évitez de placer un mur végétal dans les couloirs étroits et très fréquentés. Privilégiez des endroits où les plantes peuvent disposer d’un apport en lumière suffisant.

Les différentes plantes pouvant servir à la création d’un mur végétal

Tous les types de plantes peuvent être utilisés dans la conception d’un mur végétal. On peut également les regrouper en 6 catégories :

    • les plantes retombantes ;
    • les plantes à fleurs ;
    • les plantes rampantes ou de sous-bois : elles ont plus besoin d’eau que de lumière. De ce fait, il est préférable de les placer au bas du mur.
    • les graminées : grâce à leur développement en touffes, elles permettent de donner plus de volume au mur végétal. Avec un taux d’humidité assez élevé, les graminées sont placées au bas du mur végétal. Il faut quand même savoir que certaines espèces apprécient le soleil.
    • les grimpantes : pour assurer leur bon développement, il est indispensable de les placer au milieu du mur.
    • les vivaces : elles sont généralement utilisées pour apporter des notes de couleurs vives au mur végétal.
    • les aromatiques : elles sont très appréciées pour les arômes qu’elles dégagent.

Choisissez les plantes en fonction de leur rusticité, de leurs besoins en eau, en lumière et en éléments nutritifs. Cela permet de favoriser leur croissance et de faciliter leur entretien. Voici une liste non-exhaustive des plantes les plus utilisées dans la création d’un mur végétal :

    • les Bégonias
    • l’armoise
    • les Fougères
    • les Rhipsalis
    • le festucale
    • le romarin
    • le basilic
    • la Gloriosa superba
    • les Aeschynantus marmoratus
    • le Jasmin de Madagascar ou Marsdenia floribunda
    • le larmier
    • le lierre
    • la Medinilla
    • la Hoya carmossa
    • l’Hibiscus
    • le carex

Les avantages de créer un mur végétal

Le mur végétal est très prisé pour :

Son esthétisme

Un mur végétal peut cacher les imperfections au niveau des façades. Il peut aussi bien servir de mur de protection contre les vis-à-vis que de décoration écologique. Il est même prouvé que les propriétés ayant des « espaces verts à petite échelle » font moins l’objet de vandalisme, d’agression et de violence.

La régulation de l’humidité et de la qualité de l’air qu’il fournit

Un mur végétal contribue au bien-être des occupants. Il est démontré qu’en une année, un mur végétal extrait 2,3 kg de CO2 et produit 1,7 kg d’oxygène. Ainsi, il concourt à la purification de l’air. Le mur végétal régule également l’humidité ambiante en diffusant de la vapeur d’eau. Pour bénéficier de conseils dans le choix des plantes dépolluantes, adressez-vous à un paysagiste ou à un jardinier.

L’amélioration de l’isolation thermique et phonique qu’il procure

En fonctionnant comme une barrière insonorisante, un mur végétal permet de réduire jusqu’à 41 % les bruits environnants. Il permet alors de créer un environnement plus calme et apaisant. En outre, il rafraîchit l’air en absorbant la lumière solaire, notamment en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.