jardin
Création jardin

De quoi a-t-on besoin pour faire une jardinière en parpaing ?

Les jardinières ont pour fonction d’accueillir les plantes de votre jardin. Elles peuvent être réalisées à partir de plusieurs matériaux tels que la terre cuite, le bois ou encore le parpaing. Une jardinière en parpaing est une bonne option si vous désirez la réaliser vous-même et obtenir un contenant qui pourra résister dans le temps et aux intempéries. Quels sont alors les avantages d’une jardinière en parpaing et de quoi avez-vous besoin pour la réaliser vous-même ?

 

Pourquoi réaliser une jardinière en parpaing ?

La jardinière est un bac à plantes généralement de forme rectangulaire. La réaliser avec du parpaing vous permet d’obtenir une jardinière belle et solide. De plus, le DIY (Do It Yourself) est une méthode peu couteuse tant que vous êtes doués avec vos mains. Vous pouvez contacter un spécialiste d’entretien des espaces verts pour une expertise dans ce domaine. Les avantages d’une jardinière en parpaing sont donc la solidité et le cout.

La solidité

Le parpaing est un matériau de construction creux disposant de plusieurs alvéoles, qui dure dans le temps, qui est incombustible et qui se pose facilement. C’est un bloc de béton qui vous permet entre autres de réaliser des jardinières de différentes dimensions et dans plusieurs styles.

Le coût

Le prix de confection de votre jardinière en parpaing est relativement abordable. Surtout si vous comptez la réaliser vous-même afin de vous épargner les frais supplémentaires. De plus, ce que vous aurez à dépenser dépendra de ce que vous envisagez comme jardinière que ce soit du simple pot de fleurs à la grande jardinière rectangulaire.

Comment réaliser sa jardinière en parpaing ?

Même si la construction d’une jardinière en parpaing est une opération à la portée de tous, il est important de suivre les étapes et d’utiliser les bons outils afin d’obtenir une réalisation convenable.

Les outils nécessaires à la réalisation d’une jardinière en parpaing

En plus de votre créativité et de votre aptitude à mettre la main à la pâte, vous aurez besoin de :

  • d’une brouette ;
  • de truelles ;
  • d’une pelle ;
  • de fil ;
  • de fer à béton ;
  • de piquets en bois.

Les différentes étapes de construction d’une jardinière en parpaings

  • Se procurer des parpaings creux : pour votre projet qui est d’avoir un contenant de qualité, il vous faut des parpaings creux avec une ou plusieurs alvéoles selon le type de jardinière que vous désirez obtenir et les conditions spatiales.
  • Tracer les fondations : il vous faut un support fiable pour pouvoir monter votre jardinière. Il devra être plus large afin de correctement répartir le poids de votre jardinière. Les piquets verticaux serviront à tracer les fondations et vous pourrez ainsi creuser la tranchée sur le pourtour du tracé.
  • Poser une semelle filante au fond de la tranchée : vous y coulerez du béton qui reposera un à deux jours.
  • Construire votre jardinière : posez les rangées de parpaings le long du tracé et plantez du fer à béton de chaque côté de la première rangée.
  • Habillez et décorez votre jardinière : pour habiller votre jardinière, vous avez des matériaux comme le bois, les pierres et aussi le métal. La peinture vous permettra également de dessiner des motifs et d’apporter de l’esthétique à votre nouvelle jardinière.

Les parpaings sont utilisés dans la construction d’édifices. Mais avec quelques aptitudes pour le DIY (do it yourself) et un peu de créativité, vous pouvez en faire de très belles jardinières pour y accueillir les plantes de votre espace vert. Elles seront idéales pour votre extérieur, réalisées à moindre cout et dureront dans le temps.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.