carrelage
Petite maçonnerie

Comment rattraper un carrelage mural mal posé ?

Que faire quand le carrelage mural est mal posé ? C’est une question que se posent de nombreuses personnes. Heureusement, il y a quelques astuces qui permettent de rattraper les erreurs commises au cours de la pose du carrelage mural. Voici quelques solutions pour rattraper un carrelage mural mal posé.

Pourquoi rattraper un carrelage mural mal posé ?

Quand la pose du carrelage mural est finie et que tout sèche, on peut bien observer le rendu du travail. Cela peut être une réussite. Dans ce cas, on n’a rien à dire, le carrelage convient parfaitement à ce à quoi on s’attendait. Par contre, quand les carreaux sont mal posés, cela n’offre pas un bon rendu esthétique.

En effet, lors de la pose d’un carrelage mural, on doit être assez vigilant. Il faut porter une grande attention au nivellement de la surface. Elle doit être parfaitement plane. Aussi, on évite d’avoir des écarts entre les carreaux, ce qui pourrait donner un effet disgracieux. Par ailleurs, il faut également prendre des précautions au niveau du mur avant de poser le carrelage.

Quand ces précautions ne sont pas prises, il est très difficile de rattraper les erreurs. La meilleure solution est de prendre contact avec un spécialiste tel que JEAN BAPTISTE MARCON – LISIEUX. Ce dernier aidera à corriger tout type d’erreur.

Le ragréage

La première de nos astuces pour corriger un carrelage mural mal posé est le ragréage. Cette astuce est une solution efficace, rapide et permet principalement de corriger les défauts de planéité après la pose du carrelage. Il peut corriger jusqu’à 3 cm un défaut de planéité. Cette correction peut être faite directement sur la chape irrégulière, c’est-à-dire la chape pleine de bosse ou de trous.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le ragréage est considéré comme l’une des meilleures solutions pour aplanir et retrouver le niveau d’un carrelage mural. Il existe deux façons de faire le ragréage. On peut opter pour le ragréage liquide auto lissant ou pour le ragréage fibré. Chacune de ces méthodes présente naturellement ces avantages.

Il faut juste savoir que le ragréage liquide auto lissant est excellent pour effectuer les petites corrections sur le carrelage mural. En revanche, le ragréage fibré est plus adapté quand les défauts sont plus importants. Il permet d’obtenir de meilleurs résultats. Quand c’est pour cette méthode que l’on opte, il est important de faire à chaque fois attention à la surépaisseur, car c’est un autre problème que cette solution peut créer.

Poser une couche isofeutre

Si l’on n’est pas très emballé par le ragréage, on peut poser une couche isofeutre pour corriger un carrelage mural mal posé. Cette astuce est d’ailleurs très conseillée pour corriger les petits écarts de niveau. En ce sens, la pose d’une couche isofeutre permet d’aplanir jusqu’à 2 mm avant d’effectuer la pose d’un revêtement.

C’est une technique qui peut s’avérer très utile en maçonnerie paysagère. Grâce à elle, on peut obtenir un résultat exceptionnel. Enfin, il faut dire que poser une couche isofeutre pour corriger un carrelage mural mal posé est idéale pour améliorer l’isolation phonique et thermique.

Refaire totalement la chape

Les techniques et méthodes pour corriger un carrelage mural mal posé sont nombreuses, mais dans les cas extrêmes, il vaut mieux refaire totalement la chape. C’est une méthode radicale, car elle consiste à retirer tout le carrelage. Toutefois, il faudra veiller à ne pas l’abîmer. Il faudra casser la chape afin d’en refaire une qui soit bien plane cette fois-ci.

Dès que l’on a refait la chape, il faut gratter les carreaux du carrelage pour pouvoir enlever les résidus de colle et les poser à nouveau. Il faut aussi veiller à effectuer un fin dosage du mortier et de la colle, car cela permettra de réaliser une pose millimétrée et une mise à niveau réussie. Enfin, on peut la compléter avec la pose de profilés de rattrapage de niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.