système arrosage
Astuces

Système d’irrigation par micro-aspersion ou par micro-irrigation : lequel privilégier ?

Avoir un beau jardin, c’est bien. Avoir un beau jardin bien entretenu, c’est mieux. Le choix du système d’arrosage constitue souvent une réelle préoccupation pour les particuliers et professionnels disposant d’une belle pelouse. Deux solutions sont possibles : la mise en place d’un système d’irrigation par micro-aspersion ou l’installation du système par micro-irrigation. Avec le mode de fonctionnement, les avantages et inconvénients spécifiques de ces dispositifs, il peut être difficile de faire son choix.

Le système d’irrigation par micro-aspersion

Il s’agit d’un système d’arrosage qui imite la pluie. Il permet d’arroser les plantes dans un rayon de 3m environ avec la quantité d’eau suffisante à leur épanouissement. La propulsion de l’eau se fait à basse pression et le jet de l’asperseur est réglable offrant ainsi des gouttelettes fines qui n’agressent pas les végétaux fragiles comme les fleurs. Concrètement, le système d’irrigation par micro-aspersion est conseillé pour les grandes surfaces. L’arroseur et le raccord sont fixés à un tuyau qui va propulser le jet d’eau. Son installation est relativement simple. Néanmoins, il est préférable de demander un conseil à un professionnel comme Le Palais du Caoutchouc pour éviter toute erreur. Notez que la prise en compte de la nature du sol, du débit approprié ainsi que le choix d’asperseurs adaptés sont primordiaux pour garantir l’efficacité du dispositif et la bonne santé des plantes.

Ses avantages

Le système d’arrosage par micro-aspersion présente de nombreux avantages. En plus d’une grande couverture d’irrigation, vous pouvez planifier le débit de l’eau en fonction de la surface à arroser et de la saison. Le déplacement d’un aspereur est simplifié grâce à la pose en dérivation. De plus, ce dispositif est également facile à entretenir. Il ne peut pas être bouchée par la boue.

Ses inconvénients

Le système d’irrigation par micro-aspersion a quelques inconvénients. Parmi ces derniers, il y a le contact direct de l’eau sur le feuillage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’humidité résiduelle sur les plantes et les légumes est susceptible de provoquer des maladies cryptogamiques telles que le mildiou. En ce sens, le système d’irrigation par micro-aspersion est déconseillé pour l’arrosage d’un potager.

Le système par micro-irrigation

La micro-irrigation se base sur l’apport lent et régulier d’eau à basse pression au pied des plantes. Celle-ci peut se faire à l’aide d’un tuyau poreux ou d’un système goutte à goutte. Ce dernier s’avère être une excellente solution pour l’arrosage d’un potager, de haies, de serres et toutes sortes de plantations en ligne.

Ses avantages

Le système par micro-irrigation séduit pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, l’eau permet de nourrir directement et efficacement les racines de chaque plante. Elle ne touche pas les feuilles ce qui limite considérablement les risques de brûlure ou d’exposition des végétaux. Les mauvaises herbes ne sont pas arrosées. Aucune perte d’eau n’est occasionnée car le dispositif est particulièrement économe. De plus, il est tout à fait possible de coupler le système avec un programmateur pour optimiser son efficacité. De cette façon, vous pouvez arroser les plantes aux heures que vous souhaitez même en étant absent.

Ses inconvénients

Quelques inconvénients sont tout de même à considérer avec un système par micro-irrigation. Déjà, il convient de noter que le dispositif est peu esthétique. Les tuyaux parcourent le sol et sont visibles à l’œil nu. Les goutteurs peuvent également se boucher notamment si l’eau est très calcaire.

Si le système d’irrigation par micro-aspersion est parfait pour l’arrosage de pelouse, celui par micro-irrigation est plus adapté aux potagers, aux haies et aux plantations en ligne. Quel que soit le dispositif que vous choisissez, veillez à toujours le poser avec soin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.