Piscine naturelle
Piscine

Faut-il traiter l’eau d’une piscine naturelle ?

Une piscine naturelle, comme son nom l’indique, n’est dotée ni d’un groupe de filtration, ni d’un traitement chimique de l’eau. On peut aussi l’appeler « piscine biologique », « baignade écologique » ou « baignade naturelle ». Les bactéries et la flore se chargent de purifier l’eau du bassin. Ce principe est appelé « le lagunage ». Mais est-ce suffisant ? Peut-on se fier à des plantes pour traiter l’eau d’une piscine naturelle ?

L’installation d’une piscine naturelle

Une piscine naturelle dispose de 2 ou 3 zones différentes :

  • la zone de baignade : on l’appelle aussi « bassin de natation » ;
  • la zone de filtration ou de lagunage : on y trouve du gravier, des plantes (épuratives comme la jacinthe d’eau, la menthe aquatique ou les phragmites, oxygénantes telles que l’hippuris, l’élodée ou le potamot, des plantes flottantes comme le nénuphar ou le lotus servent aussi de décoration) ;
  • la zone de régénération : bien que facultative, car la zone de lagunage peut assurer l’oxygénation de l’eau (selon le choix des plantes), cette zone accueille souvent une cascade pour favoriser cette dernière.

Parfois de la même taille que la zone de baignade, la zone de lagunage assure l’épuration et l’oxygénation (surtout si la piscine n’a pas de 3e zone) de l’eau du bassin. Sa présence fait en sorte qu’on n’ait plus besoin de traitement chimique pour nager dans une eau pure. Néanmoins, pour assurer la survie des plantes, la pompe à eau doit être en marche continuellement. Pour le choix des plantes, vous pouvez demander l’avis d’un paysagiste. Il saura vous conseiller au mieux. Surtout sur les plantes à éviter dans votre jardin.

Le traitement de l’eau d’une piscine naturelle

Afin de garantir la qualité de l’eau du bassin, il est nécessaire de prendre en compte quelques paramètres :

  • la température de l’eau : si elle dépasse les 24° C, il y a plus de risque que des mauvaises bactéries envahissent le bassin (c’est une température favorable à la croissance des bactéries, bonnes comme mauvaises) ;
  • le pH de l’eau : maintenir le Ph de l’eau entre 7,4 et 8,5 permet d’éviter tout inconfort au niveau de la peau et des yeux, et d’assurer le bon équilibre de son écosystème ;
  • la faune : si des grenouilles élisent domicile dans votre piscine naturelle, c’est que l’eau est d’une grande pureté ;
  • l’entretien : après la mise en eau de la piscine, il se peut que des algues viennent tapisser le fond, les escaliers et les parois de la piscine. Pour éviter de glisser pendant la baignade, il faut régulièrement nettoyer ces zones tapissées. Une fois le milieu rééquilibré, il y aura de moins en moins d’algues, donc moins de nettoyage à effectuer.

Les plantes et les bactéries effectuent la majeure partie du travail, mais une piscine naturelle peut coûter plus cher qu’une piscine traditionnelle. Outre l’électricité consommée par les pompes qui marchent à temps plein, la piscine consomme plus d’eau, car elle se vide facilement. Si elle fait grimper les factures d’eau et d’électricité, elle a des vertus sur la peau, le moral, l’environnement et s’intègre facilement au paysage.

Le traitement de l’eau d’une piscine naturelle ne réside pas dans l’ajout de chlore ou autre produit chimique pour la purifier. La température et le pH de l’eau sont à surveiller pour éviter la prolifération des mauvaises bactéries. Un nettoyage du fond, des parois et des escaliers sont aussi de mise pour ne pas glisser. Un entretien régulier des plantes (des coupes avant l’été et avant l’automne) ainsi que celui des arbres autour de la piscine empêchent la présence de feuilles à la surface de la piscine.

Pour son installation, faire appel à un paysagiste et constructeur de piscine naturelle est le mieux à faire. Sa prestation garantit à la fois la qualité du travail, et la beauté du paysage une fois le travail terminé. De l’étude de votre projet à sa réalisation, DUCHESNE ESPACES VERTS à Pontarlier se fera un plaisir de vous offrir un travail soigné avec des conseils personnalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.