plage de jardin
Aménagement extérieur

Comment faire une plage de sable dans son jardin ?

Aller à la plage est une occasion de se détendre, en profitant du sable fin, du soleil, tout en contemplant la mer. Cependant, y aller n’est pas toujours possible pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, il se peut que la plage se situe à une distance si éloignée, qu’il n’est possible de s’y rendre qu’à de rares occasions. De plus, la plage est un endroit généralement fréquenté par un grand nombre de monde, donc la tranquillité n’y est pas toujours assurée. Cependant, il existe un moyen de profiter d’une plage à tout moment, sans devoir se déplacer ni partager l’espace avec d’autres personnes.

La création de plage de jardin

Tout comme la plage, le jardin est un espace dédié à la détente. Mais le jardin tient plusieurs rôles puisqu’il contribue à améliorer le rendu esthétique d’une propriété en soignant l’apparence de l’espace extérieur. Si les espèces végétales sont les éléments les plus courants dans le jardin, il est également possible de l’aménager en d’autres types d’espace. Ainsi, les paysagistes ont trouvé une astuce ingénieuse afin de le transformer en une plage privée. Pour concrétiser ce projet, il est impératif d’effectuer des travaux d’aménagement, qui se déroulent en plusieurs étapes.

Le choix de l’emplacement

À moins de dédier toute la totalité du jardin à l’aménagement de la plage, il est primordial de choisir un bon emplacement pour la mise en place du sable. Il est donc conseillé de privilégier un point bien ensoleillé, à l’abri du vent, et où le sol est complètement plat pour faciliter l’installation.

La préparation du sol

Le sol sur lequel la plage sera aménagée doit être préalablement préparé afin de créer un terrain propice à ce type d’aménagement. On procède tout d’abord à la délimitation du terrain pour mieux déterminer l’espace nécessaire à la réalisation du projet. Après cette opération, il faut se débarrasser des mauvaises herbes ou des éléments susceptibles de porter atteinte à l’ensemble de l’aménagement. Pour gagner du temps et faciliter la manœuvre, on peut retourner le sol à l’aide d’une pelle de sorte que les plantes et les herbes se trouvent sous la couche supérieure et ne puissent plus se développer. C’est également à ce moment qu’il est préférable de creuser des trous si l’on envisage d’installer un hamac ou autre structure, puisqu’il sera difficile de creuser le terrain une fois que le sable y est déposé.

Se procurer du sable et du gravier

Ce sont les matériaux de base de l’aménagement puisque le gravier va servir de base à la plage. Il va être étalé sur toute la surface à couvrir et peut être façonné selon les caractéristiques souhaitées par le propriétaire. Ensuite, le sable sera versé au-dessus afin de donner la forme finale à la plage de jardin. La quantité du gravier et du sable dépend des dimensions de l’espace à couvrir. Il est également préférable d’opter pour des sables à gros grains, car le sable fin peut facilement être soufflé par le vent et se disperser peu à peu. On peut aisément se procurer ces matériaux dans les centres de ventes dédiés à cet effet.

Ajouter un revêtement de sol

Avant de mettre en place le sable et le gravier, il faut penser à couvrir le sol d’un revêtement en plastique. En effet, malgré le désherbage, les plantes sont susceptibles de repousser avec le temps et apparaître à la surface du sable. Et même si l’on peut à tout moment les couper, il est plus pratique d’éviter d’en arriver là. Avec un revêtement en plastique, les herbes et les autres plantes ne pourront pas pousser et traverser la barrière, ce qui laissera la plage intacte.

La mise en place du gravier et du sable

La couche de gravier va servir de base à la plage de jardin, tandis que le sable va faire office de finition. Le gravier est alors étalé sur le revêtement en plastique, tout en prenant le soin de créer de petites irrégularités pour donner l’impression d’avoir des dunes. On arrose ensuite cette couche de gravier et on la laisse reposer pendant la nuit. Et pour finir l’aménagement, on étale une couche de sable sur la couche de gravier. Il est impératif de bien couvrir toute l’étendue de la surface afin de masquer le gravier en dessous. La couche de sable doit faire au moins 15 cm de profondeur, mais ne doit cependant pas excéder les 45 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.