jardin
Paysagiste

Rehaussez l’aspect esthétique de votre jardin avec des faux rochers

La création d’un jardin harmonieux est un art qui nécessite à la fois de l’imagination et de bons matériaux. L’utilisation de faux rochers, comme ornement pour aménager un jardin, est devenue une pratique très courante actuellement. Mais qu’est-ce d’un faux rocher et comment se fabrique-t-il ? Comment une fausse roche peut-elle améliorer l’esthétique d’un jardin ? Le point.

Les faux rochers : description

L’hypertufa est une roche créée par l’assemblage de ciment, de sable, de gravier et de turbe. C’est la roche artificielle la plus courante en matière de décoration extérieure. Il s’agit principalement d’un matériau assez léger et poreux qui ne mue pas face au gel et aux autres aléas du climat. Selon la préparation, l’hypertufa peut supporter une température de -30 °C. Cependant, ce rocher supporte mal l’humidité, alors il est conseillé de le placer sur un socle afin de garder son apparence. Au fil du temps, cet objet prendra peu à peu l’apparence d’une pierre naturelle et se fondra parmi les meubles de jardin. Notons qu’il n’est pas le seul modèle existant, car il existe aussi d’autres matériaux pouvant être utilisés pour former une fausse roche, comme l’argile par exemple. Le mélange n’ayant pour but que d’imiter la roche naturelle pour tromper l’œil humain, chacun peut réaliser sa propre pierre selon les moyens dont il dispose.

Comment fabriquer des faux rochers ?

Pour fabriquer vous-même les faux rochers afin de décorer votre jardin, le processus se déroule en plusieurs étapes.

La création de la forme

Une étude préliminaire est indispensable afin de réussir votre projet de jardin. Il est important de bien choisir les formes à utiliser. Pour ce faire, il est conseillé d’observer des pierres naturelles pour vous inspirer de leur forme. Ensuite, prenez du papier journal, du carton ou du polystyrène pour vous servir de matériau de base. Il faut les froisser (modeler, dans le cas du polystyrène) afin d’obtenir une forme irrégulière qui paraîtra naturelle. À l’aide de grillages fins, recouvrez le papier froissé pour figer la forme obtenue. Vous pouvez aussi affiner l’apparence en façonnant le grillage afin de rendre un aspect plus naturel à votre création.

La réalisation du mortier

Il faut fabriquer un mortier pour donner l’aspect d’une vraie pierre. La méthode traditionnelle consiste à mélanger 3 volumes de sables pour 1 volume de ciment. Il est possible d’utiliser la formule d’hypertufa en remplaçant 1 volume de sable (pour tout le mélange) par de la tourbe blonde. Il faut mélanger les ingrédients à sec pour garantir l’uniformité du mélange. Ajoutez ensuite progressivement de l’eau afin d’obtenir une pâte épaisse et facilement modelable.

La création du rocher

Il est maintenant temps d’appliquer le mortier sur le grillage à l’aide d’une truelle. Veillez à obtenir une couche de 5 à 8 cm d’épaisseur et de bien enduire la base pour que votre pierre se stabilise une fois finie. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez travailler la texture en vue d’imiter l’aspect d’une roche naturelle. Pour y parvenir, plusieurs options sont conseillées, comme l’utilisation de truelles ou d’éponges pour faire les creux et les crêtes. Vous pouvez aussi appliquer une pierre naturelle contre votre produit pour lui imprégner de sa forme ou même la façonner à la main en vous protégeant via un sachet plastique. Une durée de 30 jours est nécessaire pour le séchage. Néanmoins, vous devez humidifier quotidiennement la surface au brumisateur afin d’éviter les fissures. Durant ce temps, vous pouvez recouvrir votre réalisation à l’aide d’une bâche en plastique.

La finition

À la fin du séchage, il est utile de lisser la surface à l’aide d’une brosse métallique, en accentuant sur les bords tranchants et pointus. Il faut ensuite nettoyer au jet d’eau pour enlever la poussière et les débordements de mortier. Il est temps de colorer la création en utilisant des peintures adaptées au béton. Vous pouvez aussi user des protections spéciales béton pour assurer une longévité à votre réalisation, veillez à reproduire l’opération tous les ans pour préserver leur aspect.

Les avantages

L’utilisation de faux rochers comme ornement est une pratique peu coûteuse et facile. De plus, il est parfois difficile de trouver les pierres naturelles adaptées à votre demande, et ce, sans parler du prix. La fausse roche est aussi résistante qu’une vraie et trompe bien l’œil de l’indiscret. Enfin, pour l’esthétique, le faux rocher peut s’imprégner de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Vous pouvez alors créer des contrastes selon vos besoins et surtout en fonction de la couleur des plantes et des autres accessoires de votre jardin.

En somme, il est facile d’orner son jardin de faux rochers, mais il est toujours indiqué de consulter un paysagiste pour vous conseiller et vous assister dans vos projets d’aménagement de jardins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.