culture cyclamen
Plantes

Le cyclamen : une plante aux fleurs ravissantes

Pour avoir un beau jardin, il faut investir son temps et son argent dans son aménagement. Outre le choix du style, du design, des matériaux, des meubles extérieurs et de la maçonnerie paysagère, la sélection des plantes fait également partie des points à étudier pendant la conception d’un espace vert. Parmi celles-ci figure le cyclamen, une jolie plante qui va certainement sublimer votre extérieur. Retrouvez dans cet article les points essentiels à savoir sur cette plante.

Un peu d’histoire

Le cyclamen, qui signifie « couronne ou cercle », fut découvert dans l’Antiquité. À l’époque, cette plante poussa dans la partie du Moyen-Orient : Israël, Syrie, Turquie, Tunisie, Grèce… Mais elle fut également présente sur les îles de la Méditerranée : Rhodes, Chypre, Sicile… Au début du XVIIème siècle, le cyclamen fut introduit en Europe et cultivé dans les jardins de la reine Elisabeth 1ère d’Angleterre. Quelques temps après, il fut délaissé en laissant sa place à d’autres plantes ornementales. Dans les années 1900, il revient petit à petit en France pour s’intégrer dans de nombreux jardins aux styles diversifiés.

Connu pour ses vertus thérapeutiques, le cyclamen était fort longtemps utilisé dans le domaine de l’homéopathie. En effet, cette plante contient de la cyclamine, une substance amère dotée de propriétés purgatives servant à fabriquer des remèdes contre les dépressions, les chagrins cachés, le repli sur soi et d’autres troubles mentaux.

Avis aux romantiques ! Savez-vous que le cyclamen symbolise l’amour, la beauté, la jalousie, la sensualité et la sincérité ? Au Japon, on l’offre à la personne aimée pour exprimer ses sentiments et démontrer son attachement.

Les caractéristiques du cyclamen

C’est une plante vivace tubéreuse qui appartient à la famille des Primulacées. On dénombre plus d’une vingtaine d’espèces à l’état sauvage. Les progressions en matière de culture ont fait apparaître des variétés aux fleurs de couleurs variées : blanche, rose, rouge, pourpre, mauve, panaché… Le cyclamen est reconnaissable par ses feuilles en forme de couronne (d’où il tire son nom) et à motifs « sapin de Noël » ainsi que par ses gros tubercules arrondis et aplatis en forme de petit-pain.

Contrairement à ce qu’il paraît, le cyclamen est une plante très résistante. En effet, il peut supporter une température froide allant au-dessous de 0° C.

Plantation du cyclamen

Les variétés de cyclamen rustiques s’épanouissent mieux à l’extérieur, en pot ou en pleine terre. Toutefois, il faut veiller à ce qu’elles soient placées dans un endroit ombragé : sur le pied d’un arbre ou d’un mur ou bien en rocaille. Bien qu’elles aient besoin d’assez de lumière, l’exposition en plein soleil leur est néfaste. Quant aux variétés plus sensibles telles que le cyclamen persicum, elles sont adaptées pour l’intérieur. Comme pour la culture à l’extérieur, il faut les tenir éloignées d’une température trop élevée qui peut nuire à leur floraison. Privilégiez les endroits frais : couloir, montée d’escalier, vestibule d’entrée, etc.

La meilleure période pour cultiver le cyclamen est en fin d’été ou en début d’automne. Non exigeante en matière de qualité de sol, cette plante a juste besoin d’un terreau riche en nutriments, suffisamment drainé et avec un pH légèrement acide. Afin d’accroître et de prolonger la floraison, il est fortement conseillé d’effectuer un apport en engrais liquide spécial plantes fleuries tous les 15 jours.

Par ailleurs, l’entretien du cyclamen, n’est pas du tout compliqué. L’arrosage n’est nécessaire que si le sol est très sec. Au risque de pourrir les racines, il faut savoir doser l’eau. Un arrosage modéré, mais fréquent (2 à 3 fois par semaine) est largement suffisant. Il faut également éviter de mouiller les bases des feuilles et des boutons en arrosant la plante par-dessous.

Au printemps, le cyclamen entre dans la période de dormance. On doit donc cesser tout apport en engrais ou arrosage. Si la plante est cultivée à l’extérieur, il vaut mieux retirer les tubercules de la terre et les conserver en vue d’une nouvelle plantation à la fin de l’été. Afin de préserver la beauté du cyclamen, les feuilles et les fleurs fanées doivent être ôtées au fur et à mesure. Cela va également favoriser l’apparition de nouveaux boutons floraux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.